De sang froid, Truman Capote

Publié le par Mademoiselle Swann



3/5

Résumé:
Ce livre est un roman inspiré d'un fait divers. Quatre membres d'une famille de fermiers du Kansas sont sauvagement assassinés. Qui est ou sont les auteurs d'un tel acte et quel est le mobile? En effet, la famille est connue pour être très appréciée et sans histoire. Alors qui a pu massacrer une famille entière, femme et enfants compris, qui sont ces personnages odieux, qu'est-ce qui a pu les pousser à  commettre un tel crime?

Citations:
"...les Clutter? Je n'ai jamais entendu dire un mot contre eux; c'était une famille aussi bien vue qu'il est possible de l'être, et si quelque chose comme ça pouvait leur arriver à eux, alors, qui est en sécurité, je te le demande."

"De tous les habitants de ce vaste monde, les Clutter étaient les moins susceptibles d'être assassinés."

"L'émotion serait deux fois moins grande si c'était arrivé à n'importe qui, sauf aux Clutter. N'importe qui de moins admiré. Prospère. Assuré. Mais cette famille représentait tout ce que les gens du pays respectent et apprécient vraiment, et qu'une chose semblable puisse leur arriver, eh bie, c'est comme d'apprendre qu'il n'y a pas de bon Dieu."

"Elle avait été baillonnée avec du sparadrap, mais on lui avait tiré dessus à bout portant, dans le côté de la tête, et l'explosion -l'impact- avait fait sauter le sparadrap. Elle avait les yeux ouverts. Grands ouverts. Comme si elle regardait encore le tueur."

"Eh bien, j'ai jeté un coup d'oeil à Mr Clutter, et c'était difficile de regarder une deuxième fois. Je savais qu'une telle quantité de sang n'avait pas été causée par une simple décharge de fusil. Et je ne me trompais pas. on lui avait tiré dessus, c'est vrai, comme Kenyon, avec le fusil maintenu droit devant le visage. Mais il était probablement mort avant d'avoir reçu le coup de fusil. Ou, de toute façon, mourant. Parce qu'il avait eu la gorge tranchée aussi."

Mon avis: 
Bien entendu le suspense est présent, et la tension est accrue par la véracité du meurtre. Quelques longueurs parfois...C'est une histoire vraie, non un roman policier, à bien des égards: nous connaissons très rapidement le nom des meurtriers, puis le motif, l'arrestation des meurtriers se fait bien avant la fin du livre... Un livre sympa acheté comme histoire vraie, lu comme un policier et qui, malheureusement n'étant ni l'un ni l'autre mais les deux oscille entre deux styles sans en avoir un clairement défini ce qui laisse un peu le lecteur sur sa faim. Pour un polar la conclusion de l'affaire arrive trop vite et il manque un  peu de tension psychologique, pour une histoire vraie je trouve que l'intrigue est trop présente pour ne pas se croire dans un roman...et l'horreur du meurtre en est presque adoucit car on a le sentiment de voir se dérouler une fiction comme on le voit trop souvent à la télévision.


Biographie de l'auteur:









Né à la Nouvelle-Orléans en 1924, Truman Steckfus Persons est élevé en Alabama, après la séparation de ses parents, par ceux qui avaient déjà élevés sa mère orpheline.
Après son remariage, sa mère l'emmène vivre à New-York, il est adopté par son beau-père et devient alors Truman Capote.
Il quitte le système scolaire à l'âge de 17 ans. Ses premières nouvelles sont publiées dans deux magazines féminins.
Face à l'alcoolisme violent de sa mère, il trouve refuge dans une résidence qui accueille les artistes de l'Etat de New-York où il rencontre Newton Arvin, un professeur qui devient son amant mais qui, surtout, lui inculque les connaissances universitaires auxquelles il n'a pas eu accès.
Il écrira une quizaine de nouvelles dont "Miriam" paru dans Mademoiselle en 1945 et qui sera le point de départ de sa reconnaissance dans le milieu littéraire new-yorkais. Son premier roman "Les domaines hantés", publié en 1948, connait un vif succès. Cette même année il rencontre Jack Dunphy, écrivain lui aussi et qui deviendra le compagnon de sa vie.
Il écrit alors des récits de voyage, des scénarios de films.
En 1959, Truman Capote découvre dans le New-York Times un fait divers qui le passionne: le quadruple meurtre d'une famille du Kansas et décide d'en faire un roman-récit qui va lui demander un énorme travail d'enquête. "
De sang froid" est
enfin publié en 1966 et se vendra à des milions d'exemplaires, il marque l'apogée de sa vie d'écrivain mais aussi son déclin à venir: il écrit peu, boit et se drogue.

Bibliographie:
De sang-froid
Cercueils sur mesure
La harpe d'herbes
Les domaines hantés
Un été indien
Petit déjeuner chez Tiffany
Les muses parlent
Musique pour caméléons
Portraits et impressions de voyage
Entretiens
Les chiens aboient
Prières exaucées
L'invité d'un jour

Publié dans Lectures 2008...

Commenter cet article