Grâce et dénuement, Alice Ferney

Publié le par Mademoiselle Swann


4/5

Résumé:
Nous sommes propulsés au coeur de la vie de cette famille gitane à laquelle on s'attache et pour laquelle on comprend vite les difficultés quotidiennes: la misère, l'insalubrité, la précarité, l'absence d'éducation, le rejet, l'intolérance et l'incompréhension dont ils sont victimes...mais aussi leurs richesses, des sentiments bruts, vrais, exacerbés: la fierté, l'amour et ce noyau dur qui fait toute leur force: la famille et au coeur de cette famille les femmes et son noyau dur: les enfants.

Citations:
"...comme leur mère qui avait connu le temps des chevaux et des roulottes, ils auraient craché par terre à l'idée d'être plaints."

"C'était une tribu: personne n'était jamais seul et chacun se mêlait des autres."

"Une infirmière passa sans s'arrêter, qui croyait les Françaises plus méritantes et fragiles que les immigrées. Elles accouchent accroupies sans l'aide de personne, dit-elle à sa jeune collègue de garde préoccupée de la bohémienne qui venait d'arriver."

"La vieille faisait la moue. Elle n'aimait pas se laisser dire qu'elle manquait de quelquechose, même si elle savait que c'était vrai."

"Ils n'étaient jamais tendus vers quelquechose, personne n'attendait rien d'eux. Ils traînaient, sauvegardant des apparences qui valaient autant pour eux que pour leurs femmes: leur fierté."

"Il lui sembla qu'aux enfants on ne pouvait déjà raconter les ruptures, les traits qu'on tire sur le passé et les amours qui s'égarent, et que tout cela ne vous tue pas, et peut vivifier ce qui reste en vous d'élan et de sagesse."

"Mais l'injustice libère des forces qui à la fin la dépassent..."

"Si les promesses sont sacrées, celles faites aux enfants le sont plus que les autres..."

"Le bonheur nous rend la beauté et notre âme éclaire notre corps."

Mon avis:
Un roman qui pourrait être un témoignage... 
Des moments poignants: l'accouchement à l'hôpital d'une des jeunes femmes, seule dans sa salle d'accouchement, son mari est trop sale pour rentrer dans le local, le personnel se désintéressant de cette future mère... des moments durs: la perte d'un enfant...des moments de joie: la fierté d'un père qui voit sa fille accéder à l'éducation...
Un bon roman qui aurait mérité une histoire un peu plus aboutie peut-être...
Je n'ai pas vraiment de critique négative à faire sur ce livre mais je n'ai pas été transportée d'où la note peut-être un peu sévère mais malgré tout je n'arrive pas à mettre plus...


Biographie de l'auteur:

Née à Paris le 21 novembre 1967, elle est diplômée d'une école de commerce et docteur en sciences économiques; elle enseigne à l'université d'Orléans.
Mariée et mère de trois enfants, elle reçoit le prix Culture et Bibliothèque pour tous, en 1997 pour son roman "
Grâce et dénuement".
De son vrai nom Cécile Gauriloff, elle a choisi son pseudonyme en hommage à Lewis Carroll auteur de "Alice au pays des merveilles".


Bibliographie:
1993  Le ventre de la fée
1995  L'élégance des veuves
1997 
Grâce et dénuement
2000  La conversation amoureuse
2003  Dans la guerre
2006  Les autres

Publié dans Lectures 2008...

Commenter cet article