Black boy, Richard WRIGHT

Publié le par Mademoiselle Swann

 


4/5



Résumé:
Cette biographie de Richard Wright retrace son enfance dans le Sud des Etats-Unis, une région marquée par la guerre de Sécession et donc l'esclavage. Richard y fait la douloureuse expérience de la ségrégation. Il va peu à peu perdre ses illusions d'enfant pour plonger dans un monde d'adulte où les blancs et les noirs ne sont pas logés à la même enseigne. Il va apprendre par la violence qu'un noir est considéré comme un animal au service des blancs. Le livre se termine avec son départ dans le Nord, la terre promise, avec l'espoir d'y trouver une vie plus facile.

Mon avis:
Une grande partie du livre se penche sur la violence que Richard subit à l'intérieur même de sa famille, peut-être une trop grande partie car j'ai trouvé cela parfois un peu répétitif. Cependant on comprend rapidement le mécanisme qui s'opère dans l'esprit du jeune garçon, qui passe de la naïveté face à la ségrégation dont les noirs sont victimes à la lucidité dont il fait rapidement preuve.
Je trouve simplement dommage que le livre s'achève sur son départ dans le Nord, j'aurais aimé connaître la suite de son parcours.

Biographie de l'auteur:

Né le 4 septembre 1908 dans le Mississippi Richard Nathaniel Wright est petit-fils d'esclave. Il vite une enfance difficile à Jackson dans le Mississippi, abandonné par un père alcoolique et élevé par sa mère.
Après avoir exercé plusieurs petits boulots il part en 1934 pour Chicago où, en 1935, il commence à collaborer au « Federal Writers' Project ».
En 1938, il publie le recueil de nouvelles Uncle Tom's children(Les enfants de l'oncle Tom) qui fut récompensé par le « Guggenheim Fellowship » l'année suivante.
Son oeuvre est centrée sur la condition des noirs aux Etats-Unis.
Après la seconde guerre mondiale il part s'installer à Paris avec sa famille où il meurt le 28 novembre 1960.

Bibliographie:

1940   Native son (Un enfant du pays), son œuvre la plus connue, portée deux fois à l'écran, en 1951 et en 1986.
1945  Black boy, œuvre autobiographique
1953  The Outsider (Le transfuge)
1957  White man, listen!, recueil de conférences prononcées en Europe
1960  Eight men, recueil de nouvelles publié peu après sa mort

1977  American hunger, œuvre autobiographique posthume


Liens:
Site officiel de Richard Wright

Publié dans Lectures 2009...

Commenter cet article