Extension du domaine de la lutte, Michel HOUELLEBECQ

Publié le par Mademoiselle Swann


2/5

Résumé:
Quelle est la vision de la vie d'un homme qui la trentaine passée, travaille comme informaticien, n'a pas de vie sociale, pas d'ami, pas de loisirs, pas de relation amoureuse ni de vie sexuelle et qui est en proie à la dépression?  Une vision bien amère et une perception de la vie des autres tout aussi pessimiste!
Les hommes comme les femmes cherchent l'amour mais chaque sexe ayant des attentes différentes d'une relation, l'adolescence est l'apogée de la vie et ensuite nous attendons simplement la mort...

Mon avis:
Premier "rendez-vous" en tête à tête avec Houellebecq et la découverte de l'auteur n'est pas une révélation. Je ne sais pas quoi penser de ce roman, l'écriture y est parfois limpide et certains passages sont un enchaînement de mots liés les uns aux autres, pris dans le dictionnaire et rassenmblés dans une même phrase comme un étalage de culture de la langue française qui m'a fortement déplu.
L'histoire...en fait, il n'y a pas vraiment d'histoire, ce sont les errances pensives d'un homme dont la vie se résume à regarder les autres vivre et à penser que leur vie est tout aussi vide que la sienne. Un peu aliéné, un peu dépressif, un peu ordinaire... Il ne se passe pas grand chose!
Le but de ce livre? Je ne sais pas trop.
Je pense que c'est un livre que l'on oublie vite.
Je pense renouveler, tout de même, l'expérience Houellebecq afin de me faire un véritable avis sur le personnage mais c'est vrai que pour un premier essai, ce n'est pas vraiment concluant mais j'ai pu voir sur d'autres blogs ou sites que les avis sont très partagés à son sujet: on aime ou non, il n'y a pas vraiment de demie-mesure!
A suivre donc...

Biographie:
Il est né le 26 février 1958 à La Réunion.

Son père, guide de haute montagne, et sa mère, médecin anesthésiste, se désintéressent très vite de lui, tandis que naît une demi-sœur. Dans un premier temps, ce sont ses grands-parents maternels, en Algérie, qui le prennent en charge. À six ans, il est ensuite confié à sa grand-mère paternelle Henriette, communiste, dont il a adopté le nom de jeune fille comme pseudonyme.

Il suit les classes préparatoires aux grandes écoles au lycée Chaptal de Paris, avant d’intégrer en 1975 l’Institut national agronomique Paris-Grignon. À l'Agro, il fonde l'éphémère revue littéraire Karamazov pour laquelle il écrit quelques poèmes et entame le tournage d'un film intitulé Cristal de souffrance. Il en sort diplômé en 1978 avec une spécialisation en « Mise en valeur du milieu naturel et écologie ».

Il sera ensuite élève de l’École nationale supérieure Louis Lumière, en section cinématographe - option prise de vues, dont il sortira avant d'obtenir son diplôme en 1981.
Cette même année naît son fils Étienne. Il connaît ensuite une période de chômage, et un divorce qui engendrera une profonde dépression nerveuse.

Il débute en 1983 une carrière en informatique chez Unilog, puis au Ministère de l'agriculture, où il restera trois ans (cette période sera racontée dans Extension du domaine de la lutte) et enfin à l'Assemblée nationale.

Ses deux premiers recueils de poèmes, parus en 1991, passent inaperçus.

Bibliographie:

Contre le monde, contre la vie

Rester vivant, méthode

La Poursuite du bonheur

Extension du domaine de la lutte

La Peau

La Ville

Le Sens du combat

Rester vivant et La poursuite du bonheur

Interventions

Les Particules élémentaires

Renaissance

Lanzarote

Poésies

Plateforme

La Possibilité d'une île

Ennemis publics

Interventions 2

Liens:
Site officiel de Michel Houellebecq

Publié dans Lectures 2009...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article