Le cercle littéraire des amateurs..., SHAFFER & BARROWS

Publié le par Mademoiselle Swann


3/5

Résumé:

Le roman débute après la seconde guerre mondiale, Juliet est écrivain et après avoir obtenu une certaine notoriété via ses articles de presse durant le conflit, elle cherche désormais une nouvelle idée de roman et l'inspiration va venir taper à sa porte sous la forme d'une lettre écrite par un inconnu, habitant de Guernesey, qui lui parle d'un cercle littéraire que lui et ses amis ont créé durant l'Occupation.
A travers les nombreux courriers échangés les membres se confient et deviennent de véritables amis, ce qui pousse Juliet à quitter Londres pour Guernesey pendant quelques temps mais ce départ pourrait bien modifier le cours de sa vie.


Mon avis:
Mon regard s'est d'abord porté sur la couverture plutôt attrayante,puis sur le titre...long, intrigant et enfin sur la quatrième de couverture...un livre qui parle de cercle littéraire? J'adopte tout de suite!

Mes premières impressions: pas aussi prenant que je le pensais, l'histoire met du temps à se mettre en place et ne devient finalement intéressante seulement après la première moitié du livre lorsque Juliet décide de se rendre à Guernesey.

Juliet est le personnage principal, c'est elle qui fait le lien entre tous les autres protagonistes. Le lecteur la suit dans ses recherches et ses découvertes mais, personnellement je ne me suis pas attachée à elle et je l'ai même trouvée un peu agaçante: trop lisse, elle manque de personnalité à mon goût.
Elizabeth, qui peu à peu se dessine comme étant le personnage central du futur livre de Juliet est bien plus intéressant mais je n'en dirai pas plus pour ne pas lever le voile sur le fond de l'histoire.
Les personnages sont finalement peut-être trop nombreux et de ce fait pas assez approfondis pour que je les trouve touchants.

En ce qui concerne le style, je n'ai pas grand chose à dire, pas de grande originalité dans l'écriture, un style simple qui n'a rien d'exceptionnel.

La conception du livre sous forme de correspondance entre les différents personnages donne du rythme au récit cependant certaines lettres paraissent de trop:trois lignes de texte qui prennent une page entière et n'apportent rien au récit, cela gâche franchement l'ensemble car j'ai eu l'impression quedes intrus faisaient irruption au beau milieu de ma lecture.

La fin m'a déçue par son manque de cohérence avec le thème central abordé jusque là, comme si l'auteur lassée par ses histoires de guerre, d'occupation avait voulu se rafraîchir les idées avec une histoire d'amour d'una banalité affligeante. Un livre sur l'Occupation qui termine par une histoire d'amour comme en trouve dans tous les romans de gare c'est un peu facile et le lecteur à l'impression d'un roman bâclé.

Publié dans Lectures 2009...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pomme de Pin 08/12/2009 10:36


J'ai été très déçue par cet ouvrage dont les critiques disaient pourtant tant de bien. Ca criait même presque au génie. Mais alors si le génie c'est ça... ça me laisse infiniment perplexe!


Mademoiselle Swann 08/12/2009 12:05


Je suis dans le même état d'esprit que toi face à ce livre beaucoup de bruit pour un livre relativement moyen!