Des souris et des hommes, John STEINBECK

Publié le par Mademoiselle Swann



5/5


Résumé:
George et Lennie sont journaliers, ils vontde ranch en ranch travailler. Ils se déplacent toujours ensemble, ne se quittant jamais, ce qui est singulier dans ce genre de travail où les hommes sont plutôt connus pour être des solitaires.
Lennie est une force de la nature mais c'est un simple d'esprit, il n'est pas méchant mais ne comprend pas grand chose au monde qui l'entoure, c'est un enfant dans un corps d'adulte, George fait alors office de protecteur, de père ou de grand-frère.
Les deux hommes partagent un rêve: une maison, des animaux, être libres et indépendants, heureux et toujours ensemble.Mais Lennie ne sait pas contrôler ses émotions, sa force physique l'amène à commettre des erreurs et parfois celles-ci sont dramatiques.
George est le seul à pouvoir le canaliser car il n'écoute que lui mais il ne peut pas être constamment à ses côtés...


Mon avis:
Le résumé est faible par rapport à la puissance du texte. Le roman est essentiellement écrit sous forme de dialogues, le style est percutant, chaque mot, chaque phrase est un coup de poing. Les premières pages sont "gentilles" puis l'histoire s'emballe, parfois avec violence. Le lecteur est pris dans un film dont il est spectateur mais dont il voudrait parfois être acteur. Ce roman est un film, un film qui se lit, les émotions nous entraînent, on a la gorge serrée, le coeur qui bat. Bref, un récit réaliste, à la plume acérée, un livre sans fausse note!
Lennie est attachant malgré ou grâce à sa folie, une âme enfantine en désaccord avec un physique de colosse et c'est certainement là que le bas blesse.
La fin est à couper le souffle, le film se déroule sous les yeux du lecteur sans qu'il ne puisse faire quoi que ce soit!
A lire absolument!

Publié dans Lectures 2009...

Commenter cet article

Anjelica 05/12/2009 11:08


j'ai lu ce roman il y a bien longtemps et je me rappelle avoir beaucoup aimé.


Mademoiselle Swann 05/12/2009 12:17


Un très bon roman aussi bien sur le fond de l'histoire que sur la forme, bref une belle découverte!